Comment faire une vidange de voiture

La vidange est un processus très important pour garder la voiture en bon état. L’huile du moteur a pour rôle de lubrifier le moteur et les pièces qui se trouvent à l’intérieur. Par conséquent, elle est d’une importance capitale pour améliorer les performances et la durée de vie du moteur. Toutefois, au fur et à mesure qu’on utilise la voiture, l’huile collecte des particules et des saletés qui s’accumulent dans le moteur. En même temps, le filtre à huile deviendra aussi de plus en plus obstrué par ces éléments. Et au fil du temps, tout cela entraîne une baisse significative des performances du moteur. Pour en découdre, les constructeurs recommandent d’opérer une vidange à chaque 10 000 kilomètres fait. C’est une opération qui est généralement à la portée de tous. Il suffit de quelques étapes pour remettre l’huile du moteur à neuf.

Rassembler tous les outils et équipements nécessaires

Dans la première étape, il faut bien évidemment disposer de tous les outils et équipements nécessaires. Pour ce faire, on a besoin de vérins hydrauliques qui vont permettre de garder la voiture soulevée. Car le bouchon du carter d’huile se trouve habituellement à la base du moteur. On aura également besoin d’une clé pour filtre à huile, et d’une clé mixte. Il ne faut pas non plus oublier un collecteur d’huile, qui va recevoir l’huile usée qui sortira du carter. Prévoyez également un entonnoir au cas où l’accès à l’entrée d’huile semblerait restreint. Enfin, n’oubliez pas d’enfiler une combinaison et de vous munir d’un chiffon, car la tâche peut être très salissante. Des gants en nitrile peuvent aussi être nécessaires pour prévenir les blessures.

Mettre le moteur à la bonne température pour évacuer l’huile

Après avoir tout rassemblé, il est temps de préparer le moteur. Cela consiste avant tout à mettre celui-ci à la bonne température. Il faut alors démarrer le moteur durant quelques minutes afin de rendre l’huile plus fluide. En effet, l’huile froide a beaucoup de mal à s’évacuer. Donc, procéder de cette manière facilitera la tâche. Après avoir soulevé la voiture, il faut maintenant repérer le bouchon de vidange. Une fois que c’est fait, placez alors le collecteur d’huile en dessous de celui-ci. L’action qui va suivre consiste maintenant à retirer le bouchon. Pour ce faire, n’oubliez pas de mettre vos gants, car l’huile risque d’être encore brûlante, de même que le carter. Il faut alors desserrer le bouchon à l’aide d’une clé appropriée. Lorsqu’il est retiré, toute l’huile contenue dans le carter va se déverser.

Retirer et remplacer le filtre à huile

Une fois que toute l’huile est évacuée, il faut maintenant remplacer le filtre à huile. L’emplacement de cet élément peut varier selon la marque et le type du véhicule. Chez certains modèles, notamment anciens, ce filtre se trouve à l’intérieur même du carter d’huile. Pour cela, après avoir vidangé cette partie, il faut également enlever le carter d’huile en entier pour atteindre le filtre. Pour d’autres modèles, ce filtre se trouve à un coin spécifié. Il faut alors le retirer à l’aide d’une clé adaptée.

Remettre tous les éléments retirés en place

Après avoir remplacé ce filtre à huile, il faut maintenant remettre et resserrer le bouchon de vidange. Si la vidange implique l’enlèvement du carter d’huile, profitez alors de cette occasion pour nettoyer la paroi de cette cuve. Ensuite, il faut bien remettre et resserrer le filtre à huile. Vous pouvez également vérifier l’état du joint du carter par la même occasion. Lorsque ce joint est usé et brûlé, il engendre souvent des fuites d’huile qui va encrasser le carter. Donc, pensez à remplacer cet élément si un tel cas se présente. Et après l’avoir remplacé, n’oubliez pas de l’enduire d’un joint en silicone pour réaliser un colmatage optimal. Enfin, il faut replacer le carter et bien le resserrer. Finissez cette étape en resserrant solidement le bouchon de vidange.

Verser l’huile neuve au bon niveau

À présent, il faut remplir le moteur avec l’huile neuve. Si l’entrée du réservoir est trop étroite ou difficile d’accès, utilisez alors l’entonnoir. Attention, il faut veiller à introduire la quantité d’huile appropriée par le moteur, mais ne pas songer à verser toute la quantité contenue dans le bidon. N’oubliez pas qu’une quantité insuffisante ne pourra pas lubrifier convenablement le moteur. Alors qu’une quantité exagérée pourrait faire emballer le moteur, ou encrasser l’admission. Cela pourrait même aller jusqu’à fragiliser le vilebrequin. Il faut alors rester vigilant dans cette étape, et toujours vérifier le niveau d’huile.

Rallumer le moteur et le faire tourner

Après toutes ces étapes, il est maintenant temps de vérifier que tout s’est correctement opéré. Pour cela, on doit allumer le moteur et le faire tourner quelques minutes. Mettez alors la voiture au point mort, et tournez la clé. Une fois que le moteur est en marche, vérifiez bien de tous les côtés pour détecter d’éventuelles fuites d’huile. S’il n’y a aucune trace, tout va bien alors. Laissez l’huile bien tourner quelques minutes pour que les pièces internes du moteur s’en imprègnent.